Korg microKorg (2002)

Korg Microkorg

 
SOUS LE CAPOT
Inside Korg microKorg

Inside Korg microKorg

Inside Korg microKorg

Inside Korg microKorg

Inside Korg microKorg

Inside Korg microKorg

Inside Korg microKorg

Inside Korg microKorg

 
DOCUMENTS PDF SUR LES PRINCIPAUX CIRCUITS
DSP56362 H8S_2329 (6412320VF25) CHIPS LISTING  

 

IMPRESSION
Ce petit synthétiseur est vraiment fantastique. Je n'aurais que des éloges à lui formuler. Il faut bien entendu s'accommoder de son interface de programmation très dépouillée. Un petit affichage à LED à 3 chiffres (tentant parfois d'indiquer une lettre mais sans grande prétention) ainsi qu'une sorte de matrice de fonctions/valeurs. Mais néanmoins à force de passer des heures dessus, on en vient à très rapidement s'y retrouver. Tout n'est finalement qu'une question d'habitude et de pratique...

On retrouve un schéma typique avec deux oscillateurs pouvant générer les habituelles formes d'ondes de bases, ainsi que quelques sons de type "PCM" mais ces derniers sont assez peu convaincants je trouve. Ensuite une section mixeur assez simple et une section de filtrage de grande qualité. On peut faire jouer ce synthé en mode unisson et detuner les oscillateurs pour générer un son, certes monophonique, mais extrêmement puissant et riche ! Il y a une petite matrice de modulation à 4 entrées qui permet de faire pas mal de choses.

Les algorithmes de rendu sont vraiment excellents et on peut très franchement réaliser des sons très proches de certains sons typiques de très gros synthétiseurs "vintage" comme le Roland Jupiter-8 ou le Yamaha CS-80 par exemple. Il y a une section effet (delay/modulation chorus/flanger/phaser) très réussie également. Il y a un effet de distorsion accessible également dans la section des oscillateurs. Les effets sont précis et ne génèrent pas de souffle. Je ne m'étendrai pas sur toutes les fonctions de ce petit bijoux, mais je l'utilise énormément dans tous mes projets musicaux, et il m'accompagne sur scène avec Modern Cubism pour jouer les fameuses basses analogiques... Domaine de prédilection de cette petite machine :)

Certains lui reprochent de n'avoir que quatre notes de polyphonie. C'est vrai que c'est peu, mais sa vocation n'est pas de produire de grosses nappes sur plusieurs octaves non plus. Je l'utilise particulièrement pour les basses analogiques, les effets spéciaux, et surtout pour des sons monophoniques extrêmement épais et profonds. Il produit réellement une chaleur énorme qu'on ne retrouve pas dans d'autres synthés "V.A." pourtant parfois bien plus chers !

Ce synthé fait également office de vocoder, mais je ne l'ai jamais utilisé à cette fin, étant très peu attiré par les effets de ce genre. Au niveau électronique on remarque qu'un seul DSP (56362) à 100Mhz est utilisé pour générer tout le son ! Ce qui explique la polyphonie limitée, mais c'est tout de même un bel exemple d'optimisation ! C'est d'ailleurs le même "moteur" que pour le Korg MS-2000 dont les banques de sons sont d'ailleurs globalement utilisables.