Roland JP-08 (2015)

Roland JP-08

 
SOUS LE CAPOT
Inside Roland JP-08

Inside Roland JP-08

Inside Roland JP-08

Inside Roland JP-08

Inside Roland JP-08

Inside Roland JP-08

Inside Roland JP-08

Inside Roland JP-08

Inside Roland JP-08

Inside Roland JP-08

Inside Roland JP-08

Inside Roland JP-08

Inside Roland JP-08

Inside Roland JP-08

 
DOCUMENTS PDF SUR LES PRINCIPAUX CIRCUITS
M12L2561616A(2A)
JRC4556A
AKM AK4385ET STM32F100XX TI_HD04

 

IMPRESSION

Depuis maintenant 2 ans, Roland s'est lancé dans une nouvelle technologie nommée "A.C.B. (Analog Circuit Behavior)" permettant d'émuler quasi à la perfection le comportement de circuits analogiques. Ils ont déjà sorti plusieurs produits basés sur cette technologie (Aira,...), et plus récemment Roland vient de proposer la série "Boutique" composée de l'émulation quasi parfaite de trois synthés mythiques : Roland JX-3P (JX-03), Juno-106 (JU-06) et Jupiter-8 (JP-08).

Venant d'acquérir un JP-08 après une démonstration très convaincante, voici mes quelques remarques (je ne vais pas faire un test exhaustif de chaque paramètre, plusieurs sites l'ont déjà fait et de façon admirable d'ailleurs). Je vais plutôt faire un rapide aperçu de ce petit module et m'attarder sur le rendu sonore.

Tout d'abord, ceux qui possèdent un Jupiter-8 (ou qui en ont possédé un) vont se retrouver bluffé par le réalisme de ce petit module de son. Si on veut bien fermer les yeux et juste laisser nos oreilles analyser le son, on pourrait jurer qu'on se trouve en présence d'un vrai Jupiter-8. Le niveau de réalisme atteint est vraiment très impressionnant. On retrouve le son si caractéristique des oscillateurs à formes d'ondes à "dents de scie" et carrée. Il y a même quelques ajouts par rapports aux formes d'ondes du vrai Jupiter-8 (une onde "sine" est rajoutée pour le VCO1 qui désormais est aussi le générateur de bruit, c'était le VCO2 qui le faisait sur le Jupiter-8). Le VCO2 contient désormais, en plus des formes d'ondes classiques (sine/pulse/sawtooth) les 3 mêmes mais en "low frequency", ce qui permettra d'obtenir des effets particulièrement intéressants via le mode "Sync" (synchro vco1-vco2) et cross-mod.

Au niveau du Lfo, on se retrouve avec deux nouvelles formes d'ondes : Triangle et Noise. Ne disposant plus de mon Jupiter-8 pour vérifier, il serait intéressant de comparer les valeurs minimales et maximales du JP-08 et Jupiter-8 pour vérifier si les timings sont également respectés.

Pour conclure le chapitre des oscillateurs, on a donc un peu plus de possibilités que sur le vénérable modèle d'origine.

Passons maintenant aux filtres :
Là aussi Roland à fait un boulot absolument phénoménal. A fond d'échelle, sans résonance on se retrouve devant le son cristallin très brillant typique du Jupiter-8. En testant le comportement de la coupure de filtre et en appliquant la résonance le réalisme est toujours de mise, avec les mêmes "artefacts" que l'original.
Tous les paramètres sont présents, à savoir le filtre HPF, puis le LPF avec son mode 12/24dB/oct, le lof-mod, env-mod avec son assignation à env1 ou env2.
Je n'ai pas noté de phénomènes d'aliasing sur les sons, les courbes de fréquences et résonances semblent parfaitement lissées.

Passons à la section VCA : Pas grand chose à dire, on a ici aussi les mêmes possibilités que sur le modèle original. Un niveau de sortie et un sélecteur à 4 positions qui permet d'affecter le volume par le Lfo.
En parlant de volume, ce qui sort de ce petit module de son n'a aucun complexe à avoir... le niveau de sortie du son est pour le moins particulièrement ... prononcé.

Le JP-08 permet 4 styles de reproductions : Le mode "solo", le mode "poly", le mode "unisson", et finalement le mode "dual" (2 sons superposés). Le Jupiter-8 en proposait un 5ème -> le mode split (2 sons différents sur le clavier). On perd donc le mode split.

Un mot sur l'organisation de la mémoire du JP-08
La mémoire du JP-08 dispose de 64 sons d'usine (8x8) qui seront donc remplacés par les sons de l'utilisateur. Il n'y a pas de notion de mémoires "sons d'usine" et mémoires "user". Il faudra donc penser à sauvegarder les sons initiaux avant de les remplacer. En maintenant une touche enfoncée au démarrage du module, et si ce dernier est connecté via un câble usb à un ordinateur, on verra apparaître une unité de stockage "JP-08" sur l'ordinateur contenant les 64 sons en mémoire. Il suffit alors de faire un copier/coller pour les sauvegarder sur son disque dur, où en remplacer si on dispose de sons sur l'ordinateur.

Il existe également 8 slots disponibles (appelés "Patch Preset") pour stocker les combinaisons en mode "dual". C'est très peu... malheureusement. Une fois le mode "dual" sélectionné, le son "lower" sortira par la sortie de gauche et le son "upper" sortira par la sortie de droite. Autrement dit, les 2 sons sortiront en mono individuellement (incluant le delay si certains sons en disposent).
Néanmoins on peut créer des effets très stéréophoniques en utilisant deux sons quasi identiques.

Les plus / Les moins ?

Au niveau des plus, on a désormais droit à un petit séquenceur très rudimentaire qui pourra éventuellement avoir une utilité. Personnellement je n'en suis pas un grand fan, mais ça n'engage que moi. Par contre on gagne un effet de type delay. Malheureusement il n'est pas possible de le synchroniser via midi, on a le choix entre 16 valeurs pour la vitesse, le volume et le feedback. Très rudimentaire donc, mais néanmoins sympa.
Le "plus" principal pour moi, et qui justifie mon achat, c'est évidement d'avoir un son "Jupiter-8" (ou du moins extrêmement proche) piloté par midi. Bien sûr il est possible de "midifier" le Jupiter-8 mais alors les coûts sont extrêmement onéreux.

Au niveau des moins : polyphonie à 4 notes (au lieu de 8), on perd l'arpégiateur, on perd le mode "split" (2 sons différents sur le clavier). Pour certains, ces restrictions seront une réelle contrainte insurmontable, pour d'autres pas vraiment... Chacun appréciera. Pour ma part je regrette l'absence d'arpégiateur uniquement... mais j'aurais été tout aussi frustré si Roland avait intégré l'arpégiateur mais sans la possibilité de le synchroniser via midi, comme c'est le cas pour le delay. Tous les effets temporels devraient désormais être au minimum synchronisables via midi... On ne peut espérer qu'une mise à jour du firmware de la machine pourrait nous apporter cette option...

 

[EDIT 08/08/2016 : Roland vient de sortir un nouveau firmaware 1.10 qui permet désormais d'envoyer et de recevoir les contrôles du JP-08 sous forme de CC. Un gros point noir vient donc d'être corrigé. Il était en effet assez compliqué d'utiliser le mode SysEx pour piloter les paramètres du JP-08. On peut également espérer qu'une prochaine version du firmware corrige l'absence de synchro du delay...]

Quels usages en faire ?
Ce module de son n'a qu'une seule ambition : proposer un son aussi fidèle que possible à celui de son illustre papa. L'usage est donc identique, à savoir disposer d'un son typique du Jupiter-8, qui se distincte particulièrement dans les lead - brass - pads et même les basses. La polyphonie est plus réduite et il faudra donc en tenir compte pour certains accords.
On pourra utiliser ce type de sonorité pour un tas d'usages extrêmement variés. Pour ma part je l'utiliserai pour certains leads, et certains sons très "grésillants" très graves.

Démontage du Roland JP-08
Au niveau de l'électronique embarquée, on a ici ce qui se fait de mieux en matière d'optimisation et d'intégration. Le coeur du système est une sorte de DSP "ESC2" que Roland utilise désormais dans tous ses produits "Aira" (et peut-être d'autres). Ce circuit semble être un "SoC" (System On Chip) qui embarque un CPU, un DSP, un firmware, et un peu de Ram... et probablement d'autres types de circuits (gestion du bus usb, etc...).
On trouve ensuite un circuit de type Dynamic Ram (256mb) : ESMT M12L2561616A ainsi qu'un autre chip Roland (référencé R5170036692) et un contrôleur ARM STM32F100. Le convertisseur D/A embarqué est un AKM AK4385ET encadré par quelques circuits d'amplification de type JRC 4556A, mais sinon il n'y a rien d'autre. C'est vraiment ce circuit ESC2 qui fait tout le boulot. A noter que c'est exactement le même circuit électronique pour les 2 autres modèles Boutique (JX-03 et JU-06)